Ichi rittoru no namida ( 1リットルの涙 )

Aya Ikeuchi est une jeune fille de 15 ans vivant avec ses parents, son jeune frère et ses deux soeurs. Le jour de ses examens pour rentrer au lycée, elle s’endort dans le bus et rate son arrêt. Se réveillant un peu plus loin, elle court afin d’arriver à l’heure pour passer son examen. Elle fait alors la rencontre d’Haruto, un collégien devant lui aussi passer l’examen, qui la conduit au lycée sur son vélo. Après avoir réussit le test, Aya et Haruto se retrouvent dans la même classe. A ce moment tout semble aller pour le mieux pour Aya… Mais depuis quelques temps il lui arrive d’avoir des difficultés physiques. Cela se traduit parfois par des pertes d’équilibre ou l’impossibilité de bouger une partie de son corps. Il lui arrive aussi de soudainement lâcher un objet qu’elle a en main. Après s’être blessée sous le coup en tombant, elle est transportée à l’hôpital où elle subie des examens. Il s’avère qu’Aya souffre d’une maladie incurable. Cette maladie est dû aux cellules nerveuses du cerveau qui se détériorent progressivement, jusqu’à disparaître. Cela provoque à la longue une impossibilité de se mouvoir et de communiquer, mais n’affecte pas la compréhension. Comment Aya va t-elle vivre avec sa maladie ? Comment va réagir sa famille ? Comment va évoluer la relation entre Aya et Haruto ?

Sawajiri Erika
Sawajiri Erika comme Ikeushi Aya
Nishikido Ryo
Nishikido Ryo comme Asou Haruto
Yakushimaru Hiroko
Yakuhimaru Hiroko comme Ikeushi Shioka
Jinnai Takanori
Jinnai Takanori comme Ikeushi Misuo
Narumi Riko
Narumi Riko comme Ikeushi Ako
Fujiki Naohito
Naohito Fujiki comme Misuno Hiroshi

11 épisodes

Mon avis:
Un drama à vous vider de toute l’eau de votre corps. Ce drama est basé sur une histoire vraie. Cette jeune fille malade a vraiment existé et son journal aussi se vendant à plus de dix-huit millions d’exemplaires. Je vous le conseille vraiment. Et celui qui ose me dire ne pas avoir pleuré au moins une fois devant, a un cœur de pierre.

As I think about the past, the tears will come out. Reality is too cruel, too brutal. I don’t even have the right to dream. As I think about the future, the tears will come out again.

J’en ai pleuré avoir les yeux rouges et gonflés, le nez qui coule, un mal de tête horrible et la gorge sèche. J’ai vraiment été très touché par ce drama, mais vraiment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s